Eau potable

Préserver une eau saine

Propriétés et qualité de l'eau

Qu'est-ce que l'eau ?

L'eau est un élément fondamental de la planète. Elle représente environ 70 % de la masse corporelle des humains et 85 % des tissus du cerveau, et intervient dans toutes les fonctions de l'organisme.

Dans l'espace, la molécule d'eau se présente sous la forme d'un tétraèdre, volume à quatre faces dans lequel l'atome d'oxygène est au sommet, ouvrant un angle de 104,7° avec les 2 atomes d'hydrogène. Les molécules d'eau s'agglutinent sans cesse sous forme de réseaux complexes, se faisant et se défaisant en blocs organisés, déformables, s'empilant en tétraèdres, en polymères qu'on appelle successivement l'eau dimère, l'eau trimère, l'eau quadrimère et l'eau pentamère (avec 5 molécules). La liaison hydrogène est la faculté de la molécule d'eau de s'accrocher facilement avec les molécules d'eau voisines, cette liaison H étant indispensable à la transmission des informations intermoléculaires nécessaires à la vie des êtres vivants. On a ainsi des eaux extrêmement différentes selon ces accrochages et ces groupements de molécules influent plus ou moins positivement sur le métabolisme de notre corps, chacune de ces combinaisons constituant un codage stable, bien spécifique, et l'ensemble, une véritable mémoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La qualité de l'eau

L'état normal de l'eau dans la nature est d'être en mouvement, ce sont les tourbillons (vortex) créés par son écoulement qui conditionnent sa structure et ses potentialités. Toute eau, même avec des coordonnées bio-électroniques satisfaisantes, perd ses propriétés vitales et s'altère très vite dès qu'elle stagne. Les recherches utilisant la bio-électronique ont démontré que les maladies dites de civilisation se développent dans des terrains biologiques caractérisés par un sang trop alcalin, trop oxydé et trop chargé en toxines. L'eau que nous buvons pourra donc, en fonction de sa qualité, avoir une grande influence sur notre terrain biologique. Selon les données de la bio-électronique, l’eau idéale possèderait un pH inférieur à 7, un rH2 compris entre 23 et 28, une résistivité d'environ 45.000 ohms/cm, une minéralisation minimum de 10 mg/l et elle dissipe une énergie comprise entre 3 et 30 μWatts, afin de permettre un fonctionnement optimal des reins.


 

devis eau de pluie

Récupérateur d'eau de pluie

Thèmes connexes

Dessalement


 

|Contact et mentions légales |Reproduction interdite : Eau-de-pluie .com